Nampiavaka iny volana Martsa lasa iny ny fanamarihan’ny Ministeran’ny Kolontsaina sy ny Vakoka ny « KOLONTSAINA MITETY FARITRA ». Tao anatin’izany ny nanamarihana ireo andro maneran-tany telo, ka tany Farafangana, Ambositra, ary Fianarantsoa no Lire la suite ...

Madagascar est aussi appelé l’île continent. Non seulement à cause de sa biodiversité mais également à cause de ses richesses culturelles et patrimoniales. Lire la suite ...

La réplique de la couronne Ranavalona I a été remise officiellement au musée d’Andafiavaratra par Madame la Ministre de la Culture et du Patrimoine. Lire la suite ...

Le Ministère de la Culture et du Patrimoine organise chaque jeudi du mois des dialogues culturels afin de promouvoir et mettre en valeur la culture et le patrimoine dans la Grande Île. Lire la suite ...

Mitrotro ny fanahy maha-olona : io no andraikitra voalohan’ny Ministeran’ny Kolontsaina sy ny vakoka amin’izao fotoana izao ary indrindra indrindra vahaolana amin’ny zava-mitranga eto amin’ny firenena. Lire la suite ...

Ny fahaverezan’ny “Satro-boninahitry” ny mpanjakavavy Ranavalona I, izay namatotra ny fitondrana tamin’ny taon-jato faha 19, vakom-pirenena, mariky ny fiandrianam-pirenena sy ny fampiraisana ary ny soatoavina maha-malagasy dia nampihetsi-po ny maro ary nanaitra Lire la suite ...

Patrimoine/ Le Palais Manampisoa (suite)

patrimoinePetites salle du rez-de-chaussée

Nous entrons d’abord dans la salle droite, immédiatement après entrée de Manampisoa. C’est la salle consacrée au roi Andrianampoinimerina (1787-1810).

1)    Salle d’Andrianampoinimerina

Les objets exposés dans cette salle ont été retrouvés dans le tombeau du roi Andrianampoinimerina à Ambohimanga, lors de la translation de ses restes, en 1897.

A droite, sur un panneau, on peut voir ses deux fusils de provenance arabe, les lames en argent de son cercueil fabriqué en forme de pirogue, avec les piastres et chaînes d’argent offerts au roi en signe de vasselage (hasina). La tige de fer, placée auprès de ces lames, .indique la taille du souverain : 1 m 60. Dans une vitrine murale sont exposés : ses lamba, son linceul, son parasol rouge, attributs des souverains et de certains princes et, dans la grande vitrine centrale, sa vaisselle en argent.

Kolontsaina/ Vakinankaratra (tohiny)

kolontsainaNY FIFANDRAISAN ANDRIANAMPOINIMERINA TAMIN’NY FANJAKANA TANY IVELAN’IMERINA.
NY FIFANDRAISAN’ANDRIANAMPOINIMERINA TAMIN’NY FANJAKANA BETSILEO

1. Manandriana

Andrianantara no Mpanjakan’i Manandriana tamin’ny andron’ Andrianampoinimerina. Nanao raharaham-pihavanana izy roa lahy ka nitohy nanjaka Andrianantara.

2. Fisakana

Rarivoekembahoaka na Rivoekembahoaka II no nanjaka tany Fisakana raha nanjaka tao Antananarivo Andrianampoinimerina. Nandefa hafatra nampanaiky an-dRivoekembahoaka Andrianampoinimerina. Rehefa namory ny vahoakany Rivoekembahoaka II ka nahazo toky tsara fa manohana azy ny vahoakany dia namerin-kafatra nampilaza fa tsy manaiky ho ”zanak’Andrianampoinimerina izy » ary tsy manaiky koa fa « foinAndriamanitra ho an’Andrianampoinimerina ny taniny sy ny fanjakany ».

Divers/ Déclin

DIVERSEn mai 1883, les navires de guerre français de l’amiral Pierre se présentent en face de Mojanga (Majunga) ; le 25, les troupes de marine occupent le port. D’autres navires sont au large des principaux accès maritimes malgaches, la Grande Ile se trouvant ainsi encerclée. En représailles, le Premier ministre malgache enjoint à tous les Français de quitter Antananarivo. Les troupes malgaches résistent honorablement sur certains postes avancés et les Français ne prennent pas le risque de forcer davantage. Ils lancent donc un ultimatum au gouvernement hova que celui-ci rejette et la situation reste prati­quement en l’état quand Ranavalona II meurt, le 13 juillet 1883, et que sa petite-nièce, Razafindrahety, alors âgée de 22 ans, très belle et gracieuse, monte sur le trône de Madagascar sous le nom de Ranavalona III. Le Premier ministre Rainilaiarivony devient encore le mari morganatique de la reine.

Actualités du 18 Avril 2014

vendrediVendredi 18 Avril 2014